Démian Peeters
Dec 20, 2015

Vestiaire d'intérieur: le Long John hiver et mi-saison

Le Long John, c’est l’incontournable du vestiaire d’intérieur. Sélection technique, héritage et même tailoring.

Le Long John, c’est l’incontournable du vestiaire d’intérieur. Sélection technique, héritage et même tailoring pour allier style et fonction.

Home, Sweet Home. Rien ne vaut son chez soi. Douillet, à notre image, il est une empreinte de notre savoir-être. Il a aussi son vestiaire dédié: entre home base et base layer, vêtement de nuit et d’intérieur. Un vestiaire qui se situe à la croisée du style et de la fonction, du confort et de l’élégance. Première pièce indispensable des dimanches matin et lundis soir: le Long John. Sélection hiver et mi-saison.

Le Long John: un caleçon long intemporel

Le Long John fut historiquement introduit en Angleterre au 17ème siècle, avant de devenir populaire comme vêtement de nuit dès le 18ème. Généralement fabriqué à partir de coton et de polyester, la fabrication de ce caleçon long trouve ses fondations dans le Derbyshire, en Angleterre.

C’est la manufacture John Smedley Lea Mills située à Matlock qui aurait confectionné les premiers modèles. Cette maison britannique encore très réputée aujourd’hui continue d’ailleurs d’en produire quelque 225 ans plus tard.

Le Long John devrait son nom au boxeur poids lourd John L. Sullivan qui portait sur le ring un vêtement similaire. Depuis, la pièce a fait du chemin. Aujourd’hui, sa composition peut être très technique, son style très travaillé et sa fonction très polyvalente. Petit tour de piste en trois sélections indispensables Home, Sweet Home.

Le Long John Woolpower: un indispensable technique

Aujourd’hui, le Long John est un incontournable du vestiaire home base: à cheval entre le vêtement de nuit et le vêtement d’intérieur. L’offre est plutôt bien fournie, surtout dans le Grand Nord.

Du côté du suédois Woolpower, on trouve un modèle très confortable et polyvalent “unisexe” réalisé à partir d’un mélange de fine laine mérinos et d’une fibre technique développée dans les années 70 à l’usage de l’armée et des expéditions scientifiques.

Le tissus de ce modèle signé Woolpower est double face. La face interne est constituée de bouclettes qui permettent à la fois une bonne respiration par températures clémentes et une bonne isolation contre le froid. Tandis que la face externe tissée est plus serrée, ce qui permet une bonne résistante à l’abrasion.

La cheville est resserrée pour éviter l’inconfort lors du port des chaussures à tige haute. Car le Long John de Woolpower se porte également comme base layer dans des tenues outdoor en raison de ses propriétés très isolantes. Le modèle existe en 200 ou 400g. Sans coutures longitudinales et avec un soufflet à l’arrière, c’est l’incontournable pour des soirées d’hiver et mi-saison confortables.

Le Long John Hemen Biarritz: un underwear héritage

Pour un modèle avec braguette plus underwear, Hemen Biarritz est une valeur sûre. Cette marque basque allie à la perfection savoir-faire authentique et qualité des textiles et s’inscrit dans une logique slow fashion en vendant en petite quantité des produits durables. L’univers d’Hemen, ce sont les transhumances de bergers et la rudesse des éléments. Leur ligne de sous-vêtements a été imaginée comme un hommage à la fois historique et intemporel à cet univers héritage du Pays Basque.

Le modèle Hemen est réalisé en jersey côtelé de coton biologique fibres longues certifié GOTS « Global Organic Textile Standard ». La taille et la boutonnière sont en chaine et trame coton mélangé lin. La taille est élastiquée et ajustable par un lien de resserrage dans le dos. Signature de la marque: le fil rouge élégamment apposé le long de la braguette.

Le petit plus qu’on aime bien: le lookbook signé Nadia Von Scotti, la photographe basée entre Hambourg et Cape Town qui collabore aux magazines Mirage et Superior. Les photos ont été réalisées sur les routes entre l’Allemagne, l’Autriche, la Slovénie et l’Italie: un travail authentique et ciselé.

Le legging The White Briefs: un Long John tailoring

Revenons en Suède avec le legging signé The White Briefs: un studio qui marie lui aussi très bien (haute) qualité des matières et conscience écoconsommatrice intégrée. Toutes les pièces du label sont soigneusement confectionnées à partir de tissus issus de collectivités locales.

The White Briefs, c’est un peu la rencontre du tailoring et de la fonction. Leur NW legging s’inscrit tout à fait dans cette approche. Réalisé en collaboration avec l’influenceur de style Nick Wooster et The Woolmark Company, ce Long John est réalisé à partir d’une laine mérinos australienne particulièrement fine, douce et parfaitement respirante. Un élément naturel qui brouille les lignes entre intérieur et extérieur. La gamme de couleurs de cette collaboration capsule est composée d’une riche palette de gris foncé et de bleu marine profond que vient renforcer une touche discrète d’olive. De quoi se constituer un vestiaire home base empreint d’une grande tranquillité.

Comme le chantait John Howard Payne: “De tous les plaisirs, de tous les palais de rois, même s’il est humble, rien ne vaut un chez soi”.

Un commentaire ?

Pas d'inscription, pas d'adresse e-mail obligatoire.
Juste votre nom et votre message.

Seulement si vous le souhaitez :
Vestiaire d'intérieur: le Long John hiver et mi-saison